Gwada trippin' 07

vendredi 24 août

Alors comme ça, à Paris, il pleut?

elise

Posté par guillaumemacquet à 13:59 - Commentaires [1] - Permalien [#]


jeudi 23 août

la traversée

1

1

1

1

1

1

1


1

1

1

1

Posté par guillaumemacquet à 19:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]

la disette

faute de gaz, on s'est concoctés un petit repas de célibataires de derrière les fagots: pâtes cuites sur le réchaud de la machine à café après avoir macéré un bon quart d'heure dans leur jus, accompagnées de leur fameux steack haché Eco+ cuit au micro ondes, le tout arrosé de jus de papaye pressé à la main...
c'est un peu comme si ca avait été bouilli, ça en a le gout, ou plutôt l'absence, sauf que nan en fait c'est tout sec...


1

1

1

1

1

1

1

Posté par guillaumemacquet à 19:10 - Commentaires [1] - Permalien [#]

mardi 21 août

des ptits trous

On est partis dans le nord de l'île avec olivier et céline relever les forages qui pompent l'eau dans les sols. On a commencé par retourner sur la rivière de Capesterre, là où on avait été installer une station il y a deux semaines. Et là, manque de bol, on a pu que constater le décès...

1


On a donc passé une bonne demie heure à réparer , dans la boue, avec un crick pourri qui y allait millimètre par millimètre, pis on a pu partir en haut dans la forêt jusqu'au site de forage. c'est des sortes de carottages qui vont entre 1 et 15 mètres, dans lesquels on a enfoncé un tuyau et qui pompent l'eau des sols en repérant l'humidité présente autour.


1


1



1


1


De là on est repartis vers le nord sur la route de la traversée, qui coupe la Basse Terre en deux. on est arrivés sur la rivière de Bras David où on a recommencé l'opération. Fait assez surprenant, sur le chemin, le ciel était dégagé et on a pu la voir, enfin, celle qu'on attend depuis bientôt trois semaines, la Soufrière !

 

1

1

1

1

1

1

 

Posté par guillaumemacquet à 19:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 19 août

la plage

Ce dimanche rien de trop exceptionnel. On a passé une bonne partie de la matinée avec le reste des prélèvements de la semaine, en tout 21 litres. c'est pas spécialement transcendant de pomper. Sur les coups de 14h on en a eut marre, on a pris la bagnole et on est allés à la plage. le cadre était super sympa, le sable noir, les cocotiers, le soleil qui se couche sur les Monts Caraïbes derrière, les îles des Saintes en fond et les pélicans qui plongent en piqué à 20m de la plage. l'eau est quand même vachement salée, on est ressortis les yeux injectés de rouge, un peu comme les rastas du garage d'en bas de la route, ceux qui végètent toute la journée en fumant de l'herbe et en écoutant du reggae sur leur transistor pourri.

Posté par guillaumemacquet à 19:26 - Commentaires [1] - Permalien [#]


samedi 18 août

les sources

Jeudi on était quand même sortis pour faire les prélèvements mensuels d'une demie douzaine de sources autour du massif de la Soufrière. Partis de l'obs à 7h, on a crapahuté une bonne partie de la journée dans la caillasse et la brume. On est remontés jusqu'au col de l'échelle pour passer du coté au vent de l'ile. De là on est sortis du chemin pour descendre dans la végétation le long d'une crête jusqu'à la rivière du Carbet, à la jonction de deux ravines qui descendent à pic du flanc de la montagne. Ensuite on est retournés à la station qu'on était allés réparer la semaine dernière, cette fois en descendant carrément dans le lit de la rivière, puis on a descendu une espèce de gros éboulement pour arriver à une sorte de suintement qui allait après couler dans la foret. On a finit la journée à coté du parking, là où les gens se baignent, on a vidé une des deux piscines où tout le monde barbottait.


IMG_0152

En rentrant on a trouvé François sur le perron, qui avait essayé de nous appeler par radio toute la journée pour nous dire que le cyclone s'était accéléré et pour nous demander de faire demi tour. On a tout cloisonné et on a deserté le terrain. C'était le jour de notre dernière douche, l'observatoire tournant actuellement encore sur groupe électrogène, la climatisation est donc en panne, l'odeur dans la salle est assez redoutable...


IMG_0139


IMG_0138


IMG_0128


IMG_0135


IMG_0137


IMG_0140


IMG_0144

IMG_0151

Posté par guillaumemacquet à 17:34 - Commentaires [1] - Permalien [#]

après l'orage

De retour sur les lieux après deux jours d'absence. L'alerte rouge a été levée ce matin à 6h. On est partis jeudi dans l'après midi pour être hébergés chez François, le directeur de l'observatoire. Le cyclone est arrivé jeudi dans la nuit pour atteindre son maximum vendredi dans la matinée. On a eut du bol, on n'a eut que des coupures occasionnelles, on pouvait suivre l'avancée du cyclone quasi en temps réel sur les sites américains. On a passé la journée à écouter rfo, une espèce d'émission spéciale où tout le monde riglolait et où les animateurs s'envoyaient des vannes à tour de bras en écoutant les messages des gens qui témoignaient qu'effectivement, chez eux, il pleuvait. Pas stressés, les antillais. On a bouffé comme des rois, ça nous a changé de notre steack haché/pâtes du quotidien. En fait, plus le vent faisait tomber de fruits dans le jardin, plus on mangeait le soir. À la télé on a pu voir les phénomènes qui profitent du cyclone pour sortir leur planche à voile ou ceux qui préfèrent rester au bistrot à picoler avec leurs copains et changer de truc à boire à chaque niveau d'alerte pour assortir la couleur des deux. Enfin bon on est rentrés ce matin, les dégats sur la route et à l'observatoire sont pas catastrophiques, l'eau est revenue y'a une heure. En tout et pour tout le cyclone a pour l'instant fait deux morts: une vieille dame en martinique dont le coeur a laché, saluée à l'unanimité par les animateurs de rfo qui pensaient qu'elle avait sûrement eut une longue et belle vie mais que pour eux et l'ensemble de la guadeloupe, la vie continuait. on a aussi eut un paysan à Ste Lucie, qui s'est fait écrasé par un arbre en essayant d'aller chercher sa vache. Il en est mort. La vache, elle, va bien...

IMG_0156

Posté par guillaumemacquet à 17:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 15 août

le vent

dernière nouvelle, on va avoir le droit à notre petit cyclone. il s'appelle Dean, ils l'ont baptisé hier matin et il arrive d'ici vendredi dans la zone. le département est placé en vigilance et les sorties terrain sont suspendues.on sait pas encore trop excaetment où il va passer mais en cas de coup dur on va être évacués de l'obs et hébergés chez quelqu'un de l'équipe.

203524W_sm

Posté par guillaumemacquet à 20:57 - Commentaires [2] - Permalien [#]

la fumée

Hier on est montés pour la deuxième fois jusqu'au sommet de la Soufrière, mais cette fois pas les mains vides, en l'occurence les sac chargés ras la gueule de ballons, perches, tubes et appareils de mesure pour aller faire un check up aux fumerolles du sommet. On a donc passé une bonne partie de la journée dans les nuages, à 1300 mètres d'altitude dans les panaches de soufre qui sortent à 130°C de trous pas plus grands qu'une paume de la main, c'est assez impressionant. Ça crache constamment une sorte de fumée constituée de vapeur d'eau sous pression et de gazs acides qui, dès que le vent se met à tourner, vous foncent dessus et c'est pas agréable. Même avec les masques à gaz on suffoque. On a marché sur des ponts naturel de 2 mètres de large avec le gouffre enfumé d'un coté et un précipice de l'autre. C'est assez bizarre, tous les environs du panache sont recouverts d'une espèce de pâte blanche qui colle aux pieds et qui schlingue. Avec les arêtes de roc nu juste à coté ca donne un paysage assez singulier.

Après on s'est dirigés vers un autre cratère un peu plus loin, le gouffre du Tarissan. Ça tombe à pic pendant 70 mètres avant de se transformer en un lac d'acide en ébullition. On sait pas trop la profondeur, mais ca tourne autour de 40 mètres. On a tendu un fil au dessus du gouffre et on a plongé un récipient pour ramener la flotte d'en bas, pH négatif. C'était assez marrant, le fil reste blanc jusqu'à l'endroit ou il a plongé dans le lac où là il devient noir.

Les gens autour posent plein de questions en te vouvoyant ca te donne l'impression d'être important. Ils te prennent même en photo à coté d'eux quand tu treuilles le cable. Enfin c'est toujours marrant de doubler ceux qui descendent avec ton casque, ton masque et ta perche à la main, en criant « barrez vous ca va péter! »... sinon aujourd'hui on a passé l'aprem dans la foret, on a tenté de suivre une trace qui s'est rapidement transformée en ravine à remonter, un espèce de sillon d'ocre jaunatre et boueux plein de racines à l'air libre et de cailloux. On a grimpé à la main en s'accrochant aux liannes, quand on en est sortis on était dans la brume, dans une espèce de savane qui nous arrivait aux épaules. Pendant la descente on s'est fait rincer et tous les moustiques du coin ont lancé une fatwa contre nous. Quand on est arrivés au parking dégoulinant de partout, les chaussures pleines de boues et les tshirts dégueu on faisait un peu taches au milieu des touristes en tongues qui allaient se baigner à la cascade avec les enfants...

Posté par guillaumemacquet à 20:55 - Commentaires [1] - Permalien [#]

lundi 13 août

l'attente

il a plu toute la journée, une onde tropicale qui est passée au dessus de l'île. pas de sorties donc...
on est restés à l'observatoire pour travailler sur la base de donnée pour la fac. les yeux sont douloureux à force de fixer l'écran droit dans les pixels

IMG_0032


On a quand même eut droit à une belle fin de journée, on a même entrevu le sommet du volcan par la fenêtre. le temps d'aller chercher l'appareil c'était trop tard, il faudra se contenter des nuages.

IMG_0105

IMG_0107

IMG_0114

IMG_0113

IMG_0123

Posté par guillaumemacquet à 19:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]