samedi 18 août

après l'orage

De retour sur les lieux après deux jours d'absence. L'alerte rouge a été levée ce matin à 6h. On est partis jeudi dans l'après midi pour être hébergés chez François, le directeur de l'observatoire. Le cyclone est arrivé jeudi dans la nuit pour atteindre son maximum vendredi dans la matinée. On a eut du bol, on n'a eut que des coupures occasionnelles, on pouvait suivre l'avancée du cyclone quasi en temps réel sur les sites américains. On a passé la journée à écouter rfo, une espèce d'émission spéciale où tout le monde riglolait et où les animateurs s'envoyaient des vannes à tour de bras en écoutant les messages des gens qui témoignaient qu'effectivement, chez eux, il pleuvait. Pas stressés, les antillais. On a bouffé comme des rois, ça nous a changé de notre steack haché/pâtes du quotidien. En fait, plus le vent faisait tomber de fruits dans le jardin, plus on mangeait le soir. À la télé on a pu voir les phénomènes qui profitent du cyclone pour sortir leur planche à voile ou ceux qui préfèrent rester au bistrot à picoler avec leurs copains et changer de truc à boire à chaque niveau d'alerte pour assortir la couleur des deux. Enfin bon on est rentrés ce matin, les dégats sur la route et à l'observatoire sont pas catastrophiques, l'eau est revenue y'a une heure. En tout et pour tout le cyclone a pour l'instant fait deux morts: une vieille dame en martinique dont le coeur a laché, saluée à l'unanimité par les animateurs de rfo qui pensaient qu'elle avait sûrement eut une longue et belle vie mais que pour eux et l'ensemble de la guadeloupe, la vie continuait. on a aussi eut un paysan à Ste Lucie, qui s'est fait écrasé par un arbre en essayant d'aller chercher sa vache. Il en est mort. La vache, elle, va bien...

IMG_0156

Posté par guillaumemacquet à 17:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur après l'orage

Nouveau commentaire